Les "performers" et la récupération

Les "performers" et la récupération

"Performers »… «workaholic » …

Je suis prête à parier que ces termes vous parlent ... ...

"High performers »… «workaholic » … 

Je suis prête à parier que ces termes vous parlent ... 

Mais comprendre que l'excellence n'a rien à voir avec ces façons de faire et de penser est une vraie libération. 

J'en aie eu des réflexions ces dernières années ... oh que oui ... C’est tout personnel mais en discutant avec plusieurs clientes, baignant dans l’entreprenariat et en écoutant les experts c’est définitivement une tendance très forte.

 

Que diriez vous d’être un(e) « high achiever » selon vos réels désirs, vos valeurs, vos priorités, vos désirs et vos rêves tout en faisant attention à vous ? Je veux dire réellement faire attention à vous.

 

Et si être un « high achiever » résidait justement à ne pas être « workaholic » 365 jours par année ?

 

Le principe de récupération s’applique à différentes sphères de notre vie ; l’entrainement, le travail, la vie de parents, les habitudes de vie …

 

J’aborde différents types de récupération avec ma clientèle selon ce qui semble être la priorité du moment. La vie n’est pas linéaire. Apprendre à vivre parmi des vallons au lieu de constamment traverser des montagnes est beaucoup moins épuisant et nous permet de mieux voir au loin. Plusieurs d’entre nous ont traversé ou traverseront des grosses épreuves par des situations plus difficiles à vivre dans une vie. Mais outre ces moments, il serait bien d’apprivoiser notre esprit et se traiter avec un peu plus de bienveillance. Nous nous donnerons le droit de récupérer par la suite.

 

Il y a de multiples facettes à ce sujet mais parlons de récupération ici.

 

Entrainement et performance sportive

 

La récupération en entrainement est cyclique et basée sur des faits selon la phase d’entrainement dans laquelle vous êtes et selon votre discipline. Un bon coach planifiera les périodes de récupération actives, partielles et même complètes.

 

Rappelez-vous que vous voulez PRÉVENIR l’épuisement. Bien sûr, la récupération doit précéder cette sensation de fatigue accrue et accumulée. Autre que la programmation, il est bien évident que plusieurs paramètres sont à vérifier chez l’athlète. Nous prendrons en considération son mode de vie, son expérience, ses antécédents et sa personnalité par exemple.

 

Il m'arrive constamment de voir la surprise dans le visage d’une cliente lorsque je lui recommande une récupération pouvant durer entre 1 à 4 semaines. Ce n’est que pendant ou suite à l’arrêt que cette personne comprend l'efficacité de savoir s'arrêter. Elles apprennent à prévenir et réalisent que ceci fait parti des résultats.

Pour les expérimentés, lorsque l’entrainement devient un deuxième travail, un casse-tête et très peu positif (autre que l'organisation) il est parfois signe qu’il faut envisager un moyen de prendre du recul pour avancer à pas de géant par la suite.

 

Pour mes femmes adeptes de « weightlifting », entreprendre 1 à 2 semaine de récupération active par le yoga dans la non-performance peut être extrêmement bénéfique au niveau mental et physique. 

 

Business, travail et ambitions

 

Il est absolument normal et même je dirais « quasi » nécessaire d’avoir des moments dans l’année où nous nous sentons un peu dépassés par la charge de travail et de se sentir quelque peu « overwhelm ». À mon humble avis, c’est souvent bon signe si ce n’est pas par manque d’organisation (étant un tout autre sujet mais oh combien important). Ce sentiment temporaire résulte souvent de grands projets qui se réalisent, un pas en avant au niveau de la « business », travail et de l'accomplissement de soi. Se sentir un peu en-dehors de notre zone de confort nous ouvre des portes. Cet état d'être doit avoir une fin. Rappelez-vous … les vallons …

 

Ma clef pour un maintenir le plus possible un calme intérieur entre la visualisation de ma vision et l’atteinte de celle-ci est l’organisation des tâches, l’organisation de mon esprit et la modération de mes idées surgissant à répétitions. Ceci m’amène au sujet de la récupération mentale face au travail.

 

Je suis une de celle dont ses idées n’arrêtent jamais … jamais! …

Vous vous dites « moi aussi! ». Je vous mentirais si je vous disais que je n’aime pas être de cette façon. Ça me stimule, je suis une passionnée et je carbure aux projets.  Mais il était devenu VITAL et PRIMORDIAL pour moi de les contrôler et les classer. Comprendre qu’une idée devra attendre et que ceci ne veut pas dire qu’elle est dans l’oubli. Sinon la surcharge mentale devient handicapante à long terme. Vous deviendrez épuisée sans trop comprendre pourquoi. Tout ceci sans parler de la surcharge mentale souvent présente également comme parent.

 

La récupération du rôle parental

 

Chers parents je vous entend déjà rire en vous disant « comme si c’était possible » haha.

Qu'on se comprenne bien ... je n'aie aucune leçon à donner aux parents, vraiment aucune. Je m'inspire des supers mamans et j'essaie des trucs ... :P 

Se donner le droit à la non culpabilité de partir en séjour en amoureux, lâcher prise au fait d'essayer d'être un parent parfait est un pas dans la bonne direction. 

Il est fort à parier que si votre horaire est beaucoup trop planifié au quart de tour que celle de vos enfants le soit aussi.

 

Sincèrement je crois que beaucoup d’entres nous avons appris pendant la pandémie que les jours sans rien avoir à l’agenda pour les enfants est extrêmement bénéfique et apaisant. En discutant constamment avec des parents d’enfants je peux vous dire qu’ils m’inspirent bien à leur façon chaque jour.

 

 

Si vous vous y retrouvez dans ce qui a été abordé dans ce blog, je vous recommande de commencer une introspection.

 

Rien de compliqué, rien de lourd mais juste un regard sur soi pour un peu plus de légèreté au quotidien.

 

Les « high achiever » ne veut pas dire être « surbooké » … juste être bien « booké » et en toute conscience.

 

Entrainement et habitudes de vie 

Contactez un bon entraineur / naturopathe

 

Introspection 

Consultez un psychologue spécialisé dans la croissance personnelle et ayant une grande expérience avec le volet « business » si vous en avez une.

 

Je vous laisse une référence d’un « coach en développement personnel » « potentiel humain » avec qui j’aime beaucoup travailler : Marc Dumaine.

 

On peut lire des livres, écouter des Podcast, parcourir des blogs, regarder des vidéos de spécialistes sur Youtube... ce n'est pas les moyens qui manque. 

 

À chacun sa personnalité, à chacun sa préférence.

Avoir un coach « ça clic » ou « ça ne clic pas » … tout simplement.

 

N’hésitez pas à commenter si vous vous sentez interpelés ou si vous avez des questions.

 

Partagez si vous croyez que ceci pourrait aider une autre personne.

 

Bon succès !

 

Voici les mots qui me suivent et me guident depuis plusieurs années

 

« Mon but n’est pas de réussir dans la vie mais de réussir ma vie. Les deux peuvent se côtoyer mais un seul a priorité ».

 

Commentaires

Écrivez le premier commentaire...

Laisser un commentaire
* Votre adresse courriel ne sera pas publiée
Infolettre

© Copyright 2021 Equilibre Performance Nutrition | RH-Webdesign
Powered by Lightspeed